Cerner les dangers et limiter les effets de la pollution de l’air intérieur PDF

Le test de la compagnie gazière permettra probablement de détecter des niveaux élevés de méthane, ainsi que leurs gaz.


La pollution de l’air intérieur est de 9 à 10 fois supérieure à la pollution de l’air extérieur : peintures, revêtements de sols, textiles, cosmétiques à la dangerosité avérée ; ondes électromagnétiques, antennes-relais, Wi-Fi, téléphones portables ; biberons et tétines stérilisés dans les maternités avec un gaz hautement toxique ; écoles maternelles dont l’atmosphère bat tous les records de nocivité… La pollution de l’air intérieur est partout, tous les jours, dans les bureaux, les transports, mais aussi dans votre foyer ! On se hâte de rentrer chez soi en pensant se mettre à l’abri. Mauvais réflexe. Il serait plus sûr de rester dehors : l’air de votre logement est encore bien plus pollué. Formaldéhyde, éther de glycol, la liste des polluants est longue et mérite d’être connue ! Dans ce livre unique en son genre, Diane Di Nota, pharmacien, vous livre les tenants et les aboutissants scientifiques de ce fléau, et vous transmet des informations fiables, de manière claire et précise. Pour vous permettre une contre-attaque pertinente, elle vous offre les moyens d’assainir votre environnement de manière naturelle, grâce à des procédés simples mais efficaces. Vous découvrirez les armes préventives pour réduire les produits polluants à la source, les armes défensives pour mettre en place des systèmes de ventilation ingénieux, et les armes d’attaque parmi lesquelles les plantes 3D : les plantes qui déstressent et dépolluent. Un livre pour que respiration ne soit plus synonyme de pollution…

Ainsi, les altérations des concentrations de polluants dans l’air intérieur dues aux changements climatiques ont d’importantes conséquences sur la santé. Ainsi, le radon peut laisser des roches et du sol, se déplacer à travers les fractures et les espaces interstitiels, et finalement entrer dans un bâtiment pour recueillir à des concentrations élevées. Pour sa part, l’Union européenne (UE) à travers le Parlement européen, a présenté une résolution sur la qualité de l’air dans les espaces intérieurs.-}