Contrôle et utilisation du feu en zones arides et subhumides africaines PDF

Les précipitations annuelles moyennes sont de 30 à 90 mm et l’évapotranspiration annuelle moyenne peut aller de 1800 à 2800 mm.


Le défi consiste maintenant à rechercher des modes de culture plus durables. La loi sur les réserves de pâturage au Nigeria mérite d’être émulée par d’autres. Il est essentiel que les changements temporels de productivité dus à la dégradation se distinguent de la variabilité naturelle de la végétation en réponse au climat.-}