FRANCAIS & BRITANIQUES Amours et Désamours PDF

Veux-tu te baisser pour faire l’amour à un de tes esclaves?


Après le centenaire, en 2004, de l’Entente cordiale, une alliance de fait qui n’en était juridiquement pas une et qui visait à supprimer les occasions de conflit entre les deux États, et la visite officielle du couple présidentiel en 2008 à Londres, on ne peut que continuer à s’interroger sur ce qui sépare les Français des Britanniques. Rarement, en effet, on a vu des peuples aussi proches cultiver et même exacerber à ce point leurs différences. Pourtant, une histoire croisée montre des influences réciproques permanentes, mais volontairement oubliées : on s’ignore de peur de paraître se ressembler. Il est donc intéressant de dresser une sorte de bilan de ce qui constitue le caractère des « Angliches » en insistant sur leurs rapports avec les « mangeurs de grenouilles ».
Cette lecture d’un passé aussi entremêlé fait également naître une réflexion sur la conception
de la démocratie et sa pratique Outre-Manche. Contrairement, en effet, à ce que l’on croit communément en France, les Britanniques ont forgé depuis très longtemps les outils d une représentation non seulement nationale mais aussi locale qui a permis d’associer au pouvoir un nombre de plus en plus important de personnes.
Il en est d’ailleurs résulté un sentiment combinant le plaisir de rester isolé du continent, particulièrement des Français, et la certitude quasi religieuse d’être le meilleur peuple de la terre. À partir de là s’est développé un empire colonial dont l’évolution interne reflète le pragmatisme si caractéristique des Britanniques. Aujourd’hui, la triple tentation d’une « nation de boutiquiers », d’un repli à l’abri de l’État-providence et d’une alliance préférentielle avec les États-Unis semble avoir laissé place à un intérêt grandissant quoique prudent pour l’Europe, y compris la France.

Le style est capricieux, urbain et nonchalant, à peine le genre approprié au sujet. Mlle Lily Lindahl, A.M., de Radcliffe, doit voyager en France et en Allemagne cet été. Elle et son mari étaient les clients de l’hôtel pour leur dixième anniversaire et ils ont adoré tout ce qui concerne la propriété.-}