Historicités PDF

Tandis que, par exemple, le Messie Davidique et le Fils de l’Homme sont chacun représentés comme recevant un esprit, la seule personne qui est décrite comme conférant un esprit aux autres est Dieu.


La notion de  » régime d’historicité  » est devenue un mot de passe pour aborder le rapport qu’une société entretient avec son passé, son présent et son futur. Si elle est dotée d’une grande valeur d’inspiration, son caractère labile semble autoriser tous les emplois. Cet ouvrage s’efforce d’en retracer la généalogie, qui traverse à la fois les frontières nationales et disciplinaires, et d’en interroger les usages. Depuis les années 1980, les travaux de Paul Ricœur et de Reinhart Koselleck se sont progressivement imposés comme des références centrales pour les historiens – on trouvera ici in texte inédit de chacun d’eux. François Hartog fait quant à lui le point sur les usages de la notion de  » régime d’historicité « , qu’il a fortement contribué à diffuser. Il rappelle que ce qu’il qualifie de  » présentisme  » porte la menace d’une perte du statut spécifique aussi bien du passé que du futur. Mais ce renfermement sur le présentisme est-il bien devenu le cadre indépassable de notre historicité ?
Les auteurs interrogent le phénomène à plusieurs échelles, en revisitant les usages du temps passé au niveau national, au plan européen et disciplinaire. Car d’autres disciplines que l’histoire contribuent à mettre en lumière la pluralité des formes d’historicité : d’où le choix des directeurs de l’ouvrage de mesurer la complexité de cette notion en confrontant les regards de l’anthropologue, du psychanalyste ou du géographe, dans une perspective fondamentalement transversale.

Vous devez également soumettre un résumé (150 mots ou moins), des mots-clés (3-5 pour l’indexation) et une brève note biographique de l’auteur (50 mots ou moins) au moment de la soumission initiale. Heureusement, nous n’avons pas eu à souffrir de l’histoire de Budapest, de Milan ou d’innombrables autres régions – partout dans le monde – même aujourd’hui. De ces vingt-sept livres, pas moins de dix ont été rédigés par des compagnons personnels du Seigneur.-}