Industries culturelles et entrepreneuriat au Maghreb PDF

Ne s’appuie-t-il pas sur son héritage historique, plutôt que sur une vision prospective et stratégique, comme il se doit.


Les industries de la culture au Maghreb constituent jusqu’à présent un terrain d’étude peu défriché. Cet ouvrage se décrit en trois points : contribuer à un état des lieux des industries culturelles dans la diversité de leurs filières et des territoires régionaux ; identifier les enjeux ; questionner l’avenir. Cette approche pragmatique se double d’un apport plus fondamental permettant de replacer les industries culturelles dans leur histoire et dans celle de la recherche scientifique qui s’y consacre.

Ils sont maintenant présents aussi loin à l’ouest qu’Agadir, une station balnéaire sur la côte atlantique, et l’ancienne ville de Fès, la troisième plus grande du Maroc avec environ 1 million de personnes, qui attire les touristes du monde entier. Ceux-ci en enrichissent quelques-uns et contribuent à l’inégalité urbaine. En revanche, l’investissement au Levant est essentiellement politique (le commerce économique avec l’Égypte, l’Iran et Israël est faible) et basé sur la sécurité (lié à la crise syrienne et aux questions de migration).-}