Jouissances, du sein au meurtre PDF

Le père de Vivienne, William Watt, a été arrêté et placé en détention provisoire pendant deux mois, avant d’être libéré.


Lauteur sintéresse à deux institutions, les camps nazis et les salles de réanimation, et aux gens qui y souffrent et qui y meurent. Pour les camps, sa réflexion sappuie sur la lecture de plusieurs écrivains. Pour les salles de réanimation, lauteur sappuie sur son expérience. Neurologue en blouse blanche et analysant perpétuel, il a accompagné les réanimés au lieu même de leur souffrance. Après avoir exploré, en compagnie de Freud, les répétitions tragiques qui peuvent nous asservir, il nous parle de nos fantasmes de meurtre et aborde le problème de leuthanasie…

Il avait l’intention de tuer le défunt et de profiter de la violence et du meurtre. Le 5 août 1987, le corps de Joyce a été retrouvé sous un viaduc routier portant une chemise de nuit. Il y a des gouttes de sueur sur son visage de chasser son ennemi, et son visage apparaît comme une fleur de lotus avec des gouttes d’eau.-}