L’apport de frère Roger à la pensée théologique: Actes du colloque international, Taizé, 31 août – 5 septembre 2015 PDF

Le record est de 22 en 1967-69. Les Bears ont battu une équipe du top 5 le 27 septembre 2003, avec une victoire de 34-31, triple OT sur l’USC n ° 3.


L’année 2015 était le centième anniversaire de la naissance de frère Roger et le dixième de sa mort. Dans le cadre de cet anniversaire, un colloque international a réuni des jeunes théologiens et théologiennes à Taizé pour aborder la question : frère Roger avait-il une théologie ?

Frère Roger n’a pas participé à des débats universitaires. Mais il a développé une pensée originale, perceptible aussi bien dans ses écrits que dans la vie de la communauté qu’il a fondée et dans les rencontres de jeunes que celle-ci anime. Des chercheurs protestants, orthodoxes et catholiques de divers continents ont, par leurs interventions au colloque, réunies dans ce livre, fait entrevoir l’ampleur de son héritage.

Présentée comme une « théologie de l’agapè », « théologie de l’amour », la pensée de frère Roger transparaissait dans sa vie en tant qu’« espérance en actes ». Sa recherche lui a fait découvrir une voie nouvelle de réconciliation entre chrétiens que le cardinal Walter Kasper décrit comme un « paradigme du cheminement œcuménique ».

La réflexion de frère Roger a renouvelé la manière de transmettre aux jeunes générations le message de l’Évangile. Dans l’ordre de la vie spirituelle, sa pensée a « éveillé les espaces du cœur » en rejoignant une profonde aspiration de l’Orient chrétien. Elle a ouvert la théologie protestante à la valeur de la vie monastique. Elle a montré le chemin vers une Église plus simple, plus pauvre, dépourvue de moyens de puissance. Elle a eu des influences inattendues au Brésil, en Afrique du Sud, en Inde…

Jusqu’à présent, seulement quatre de Polam ?? 418 élèves ont été transférés dans d’autres écoles payantes. Mon commentaire: Propagande typique du gouvernement Hadi. Derrière chaque statistique, il y a une vraie famille qui pleure la mort d’un être cher, c’est pourquoi les batailles sur les statistiques dans ces situations sont si inconvenantes.-}