L’espion russe, ou La société parisienne. Volume 2 PDF

Les sources de Steele ont prétendu qu’une personne rencontrée par Page était Igor Sechin, le C.E.O. du géant pétrolier Rosneft.


L’espion russe, ou La société parisienne. Volume 2 / par la Comtesse O. D., auteur des « Mémoires d’une femme de qualité sous Louis XVIII » [É.-L. de Lamothe-Langon]
Date de l’édition originale : 1838

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Cette année-là, elle a eu deux voyages à l’étranger: en 1964, elle s’est rendue en Italie pour recevoir le prix international de poésie Etna Taormina et en 1965, elle s’est rendue en Angleterre, où elle a reçu un doctorat honorifique d’Oxford Université. Je me demande simplement pourquoi le narrateur est britannique et pas français. Il aimait tous les deux sa patrie et était un internationaliste cohérent.-}