(La) Pierre : Edition bilingue français-russe PDF

Kinyarwanda (langue vernaculaire officielle bantoue universelle) 93,2%, français (officiel).


 » Mandelstam n’a pas eu de maître… Nous sommes au fait des origines de Pouchkine et de Blok, mais qui pourrait dire d’où est venue cette harmonie nouvelle et supérieure qui a pour nom : les poèmes d’Ossip Mandelstam ? « , a écrit Anna Akhmatova, et tel pouvait en effet être le sentiment inspiré aux lecteurs par (La) Pierre, le premier livre du poète à peine âgé de 22 ans, dont la voix apparut d’emblée singulière, reconnaissable entre toutes. Les nombreux textes écrits entre 1906 et 1913, pour la plupart inédits jusque-là en français, permettent toutefois de mieux éclairer la  » préhistoire  » de Mandelstam
Dès le début, sa démarche poétique allait au-delà du symbolisme et de la musicalité verlainienne, mais aussi de l’acméisme, le mouvement auquel il fut amené à participer, à partir de 1912, aux côtés de Nikolaï Goumiliov et d’Anna Akhmatova. Mandelstam est le premier chez qui le mot apparaît comme l’unité insécable, autonome et suffisante, de l’acte poétique. comme la base d’une nouvelle architecture verbale  » réifiée « , et son évolution ultérieure va notamment consister à en tirer toutes les conséquences paradigmatiques.  » Son oeuvre est à l’opposé du classicisme et de l’avant-garde, tout en restant infiniment proche de l’un et de l’autre  » : ce paradoxe énoncé par Sergueï Avérintsev caractérise on ne peut mieux la position exceptionnelle de Mandelstam au cœur de la poésie russe du vingtième siècle. Avec pour toile de fond sa traversée tragique de l’histoire, jusqu’à la mort dans un camp de transit du Goulag en décembre 1938
Le présent volume et les trois autres déjà parus aux éditions Circé (Le Deuxième Livre, 1916-1925 ; Les Poèmes de Moscou, 1930-1934 : Les Cahiers de Voronej, 1935-1937) constituent la première édition complète, bilingue et commentée, de l’œuvre poétique d’Ossip Mandelstam

Tous ont soufflé à la mer, portés par le vent, Portés à l’eau, ne jamais revenir. Anglais (officiel, usage régulier limité à une minorité lettrée), Mende (langue vernaculaire principale au sud), Temne (langue vernaculaire principale au nord), Krio (créole anglais), parlé par les descendants d’esclaves jamaïcains libérés qui ont été installés dans le Région de Freetown, une lingua franca et une première langue pour 10% de la population mais comprise par 95%). Depuis 1948, le Festival de théâtre d’Avignon présente des pièces de théâtre, des comédies musicales, de la danse, du cabaret, de la performance, des spectacles pour enfants et des cirques de début juillet à début août.-}