La Psychothérapie institutionnelle, c’est la psychiatrie ! PDF

Des centaines de patients et des milliers de parents, y compris des enfants de parents schizophrènes, ont été examinés dans ces études.


Ce texte tente de montrer comment la psychothérapie institutionnelle, née des critiques conjuguées des logiques asilaires et concentrationnaires et enracinée dans les dimensions aliénatoires individuelles et collectives, est levier, potentialité au sens de Winnicott, pour l’accueil d’Autrui « qui n’est jamais un « cas » mais une opacité subtile à laquelle on doit avoir accès par une procédure transférentielle toujours menacée par les intrusions d’une organisation massive » (Jean Oury).

Le traitement est dispensé, par exemple, par un psychiatre ou un psychologue clinicien travaillant dans un établissement de santé mentale, un hôpital ou un cabinet privé. Qui est aujourd’hui en meilleure position que le psychiatre sur le terrain pour apprécier. Mais cela ne signifiait pas, ajoutai-je, que les théories de Snezhnevsky n’avaient rien à voir avec de tels diagnostics.-}