La tarification à l’activité : Médecine et gestion : une dynamique nouvelle PDF

Des différences pertinentes dans les normes locales de soins et les modèles culturels des patients peuvent en être la cause.


La réforme des établissements de santé est entrée en application en 2004. Elle introduit une modification sensible du mode d’allocation budgétaire des hôpitaux publics et privés puisqu’elle se fonde sur l’activité c’est la tarification à l’activité, ou T2A. Après deux années de recul, cette nouvelle édition intègre l’évolution du dispositif : les nouveaux champs de compétences des ARH, la modification de la part financée par le secteur public, l’application de nouveaux tarifs, l’apparition d’un taux de prise en charge par l’assurance maladie, ainsi que la substitution de l’EPRD au budget traditionnel des hôpitaux publics et assimilés. En outre, l’auteur rend compte des différentes expériences des établissements et en tire des enseignements en termes de bonnes pratiques. De même, il met en lumière l’impact de la T2A sur l’organisation interne des hôpitaux et les rapports que ce dispositif entretient avec la nouvelle gouvernance, influençant ainsi la stratégie des établissements. Cet ouvrage apportera de précieux conseils aux gestionnaires, médecins et soignants.

L’indéterminisme signifie que l’évolution et l’émergence se produisent de manière autonome et ne peuvent pas être dérivées des conditions initiales. Les valeurs des prédicteurs dichotomisés ont été testées selon le plan d’analyse prédéfini. Malheureusement, la conscience mutuelle et le respect entre les deux approches de la santé sont restés limités.-}