Le genre entre guerre et paix. Volume 8: Nouvelle Bibliothèque de Thèses PDF

B. Becker, éd., The Encylopedia of Ethics (New York.


préface de Françoise Gaspard « L’histoire des guerres est une histoire qui parle d’abord et essentiellement des hommes. L’histoire diplomatique est à l’avenant. La science politique n’a que depuis peu pris en considération la dimension sexuée de la population. Cet ouvrage est donc particulièrement novateur. Nadine Puechguirbal s’intéresse en effet à un domaine peu exploré ‘ particulièrement dans le champ universitaire français ‘, celui des transformations des rapports sociaux de sexes dans les conflits armés et de leur recomposition lors du retour à la paix et dans la phase de reconstruction du pays. [‘] La richesse du travail tient, notamment, à ce que l’auteure a mobilisé pour son analyse un vaste champ de recherches dans différentes disciplines (histoire, anthropologie, sociologie, science politique, droit, relations internationales). Elle a en outre accumulé sur les trois pays qui servent à son analyse une somme impressionnante d’informations et de références souvent ignorées en France. [‘] Comme tout travail pionnier celui-ci, on le voit, ouvre de nombreuses perspectives de recherches. » Françoise Gaspard

Les expéditions de bois en provenance de Scandinavie et d’Europe de l’Est ont ajouté au coût du voyage le bois qui n’était pas nécessaire auparavant. Le résultat d’un tel chaos est qu’il n’y a pas d’individu unique et dominant dans toutes les dimensions du pouvoir. Castells, Manuel. Fin du millénaire. Oxford: Blackwell, 1998.-}