Le jeu de l’oie: Petite histoire vraie d’un cancer PDF

Je poursuis leur plan d’entretien et je travaille avec les naturopathes aux États-Unis pour continuer à prendre soin de moi.


«Lentement mais assurément, alors que je voulais écrire sur les autres, je n’ai pu faire autrement que de me retrouver sur le chemin du retour sur soi. Tous les chemins y mènent quand on a eu ou qu’on a un cancer. J’ai cette chance immense d’avoir reçu en cadeau à ma naissance la capacité de rêver ma propre vie, de la récupérer, de la transformer à ma guise, de lui donner la démesure de l’intensité, la justification de la contemplation de mon nombril, pour enfin l’écrire et la rendre. Bref, je suis une artiste. Mais elle, la femme à côté de moi, celle qui ne dit mot ne prend pas la plume, elle souffre, elle aussi.» Extrait du Jeu de l’oie.

Et je sais ce que je dirai la prochaine fois que cette connaissance me demandera si je suis sans cancer. Pour moi, c’est le cycle de la vie et comment il y a une raison pour laquelle nous nous sommes rencontrés il y a longtemps; nous étions censés être dans la vie de chacun. Je lis des livres de lecture adaptés à l’âge et je lui parle de tout ce qu’elle veut savoir ou discuter, et nous utilisons les termes officiels pour toutes les parties du corps.-}