Le Marasme chaussé PDF

Tous les patients ambulatoires au premier rendez-vous de la clinique.


Le Marasme chaussé (l’auteur nous indique que ce titre renvoie au nom d’un champignon, mais il n’est pas interdit d’en faire une autre lecture) réunit une douzaine de séquences poétiques composées par Ivar Ch’Vavar au cours des trente dernières années. Il ne s’agit pourtant pas d’un simple regroupement, ni d’une anthologie arbitraire, mais de l’exposition d’une poétique délibérée : chacune de ces séquences obéit en effet à une « voix » spécifique, au passage d’un poète différent, selon le principe des hétéronymes cher à l’auteur – qui n’hésite pas à revisiter ici certaines oeuvres du passé, de Jules Verne à Rimbaud lui-même… De ces échos multipliés émerge peu à peu une sorte de chant commun, une étonnante polyphonie. Un poème court à travers l’ouvrage, en ouverture de chacune des sections, dédié à la grande fille, c’est-à-dire à la poésie en personne, dont Ch’Vavar réinvente à travers ce livre l’une des lois possibles, dans le paysage contemporain : avec toute la verdeur, le lyrisme et l’exigence formelle qu’on lui connaît.

L’état nutritionnel des patients souffrant de malnutrition protéino-énergétique causée par un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal peut souvent revenir à la normale si un soutien nutritionnel adéquat peut être assuré par des manipulations alimentaires, l’alimentation par sonde entérale ou la nutrition parentérale. Dans le cas contraire, les nutriments doivent être réintégrés dans l’organisme par voie intraveineuse (perfusion) ou directement injectés dans l’estomac via un tube gastrique. Il peut encore être vu dans certaines parties de l’Amérique du Sud et centrale, en Afrique et en Asie.-}