LE RAID, 30 ANS D’OPERATIONS PDF

Les complexes de Mutaqi se trouvaient au bout d’une longue allée nord-sud, bordée de murs de dix pieds de haut.


Découvrez comment la police a développé puis perfectionné l’idée d’une brigade antigang compétente sur le théâtre national, pour en faire une unité de gestion de crise, devenue une référence en matière de contre-terrorisme. Fondé par l’emblématique Robert Broussard et Christian Lambert (qui fut ensuite chef du service), le RAID a acquis ses lettres de noblesses en effectuant des centaines d’interpellations de criminels dangereux et de terroristes basques, corses et islamistes. C’est cette unité qui a arrêté les quatre chefs d’Action Directe (1987), ou encore « Human Bomb », responsable de la prise d’otage d’une vingtaine d’enfants de la maternelle de Neuilly (1993). Le RAID a également neutralisé Mohamed Merah (2012) et Amedy Coulibaly, qui avaient pris en otage les clients de l’Hyper Casher (2015). Le livre rappelle aussi comment il a été confronté à des islamistes à Roubaix (1996) lors de véritables combats de guerre, mais aussi comment il protège les personnalités exposées en France, et les ambassadeurs à l’étranger.

Il y avait peut-être 240 soldats allemands dans et autour de la ville, plus un char et environ 50 marins. JavaScript doit être activé dans votre navigateur pour utiliser les fonctionnalités de ce site Web. La plupart de ces armes ont été achetées par des policiers en civil pendant les mois d’enquête, mais les dernières ont été saisies lors de raids matins.-}