Propos sans orthodoxie, et autres critiques impertinentes sur la musique d’hier et d’aujourd’hui : 1950-1988 PDF

La science corrige continuellement ce qu’elle a dit.


On reproduit ici quelques-unes des  » chroniques impertinentes  » mensuellement publiées depuis 1950 par la revue MUSICA-J.M.F. On y a joint quelques textes plus récents qui en prolongent la portée et, sous une forme d’apparence désinvolte, abordent souvent les problèmes les plus sérieux de la vie musicale passée, présente ou (pourquoi pas ?) à venir. On constatera que beaucoup de ces articles, écrits parfois depuis plus de trente ans, ont pris aujourd’hui une apparence prémonitoire, et qu’on a vu certains de leurs paradoxes supposés alors  » rétrogrades « , repris avec grand sérieux par les plumes récentes les plus  » dans le vent « . L’auteur s’y révèle ouvert à toutes les nouveautés mais devient féroce quand celles-ci débouchent sur du vent avec pour seule garantie des slogans publicitaires aussi discutables qu’indiscutés. On en jugera…

En plus de tout cela, les mathématiques, et principalement l’algèbre et le calcul infinitésimal, excitent à un haut degré la conception des signes et symboles – instruments nécessaires pour étendre la puissance et la portée de l’esprit humain en résumant un ensemble de relations sous une forme condensée et d’une manière mécanique. Nos croyances générales pré-scientifiques ne sont presque jamais sans exception; en science, une loi avec des exceptions ne peut être tolérée que comme une fortune. Et certaines de ses pièces plus légères ont été rassemblées en 8 petits volumes publiés par National Bookstore en 1977-198 1: Reportage sur l’amour, reportage sur le crime, Nora Aunor et autres profils, Ronnie Poe et autres silhouettes, Manille: Sin City.-}