Soigner l’anxiété sociale chez l’enfant et l’adolescent PDF

Pour améliorer la tolérabilité des médicaments pour les patients anxieux, les cliniciens devraient inclure les éléments suivants dans leur approche globale: Psychoéducation Doses de départ plus faibles Titrage graduel aux doses thérapeutiques.


Un ouvrage conçu comme un manuel pratique avec des exemples concrets, indiquant aux professionnels comment mettre en place et encadrer des groupes d’enfants et d’adolescents enfermés dans la spirale anxieuse.

La Thérapie d’estime et d’affirmation de soi (TEAS) est issue des thérapies émotionnelles, cognitives et comportementales. Adaptée aux spécificités de l’enfance et de l’adolescence, elle représente un enrichissement des thérapies d’apprentissage d’habiletés sociales menées depuis des années au sein de notre équipe.

Ce livre est à lire tant pour son aspect théorique qu’expérientiel.

Les premiers chapitres exposent un ensemble de recherches actualisées et fondamentales dans la connaissance du trouble d’anxiété sociale, de l’estime de soi et de la confiance en soi. Ces connaissances se révèleront indispensables pour conceptualiser chaque cas individuel et choisir l’option thérapeutique la plus adaptée.

Dans la seconde partie de l’ouvrage, nous avons souhaité transmettre notre savoir-faire à tout thérapeute ou éducateur qui projette de travailler l’affirmation et l’estime de soi chez les enfants ou les adolescents, qu’ils souffrent d’anxiété sociale, d’anxiété de performance, d’un trouble déficit de l’attention / hyperactivité, ou rencontrent plus généralement des difficultés relationnelles. En décrivant dans le détail chacune des dix sessions de la TEAS, ce livre permet de monter un groupe, mais il est aussi possible de l’utiliser à l’échelle individuelle, voire de n’utiliser que certains chapitres ou certains jeux de rôles dans le cadre d’une problématique singulière liée à l’enfance.

Les cibles de la thérapie vont être :

l’apprentissage d’habiletés sociales verbales et non verbales et leur mise en application : affirmation de soi ;

l’expression, la reconnaissance et la gestion d’émotions ;

le développement de l’estime de soi ;

la restructuration cognitive et la diminution du ressenti anxieux ;

l’entraînement à la résolution de problème ;

la gestion du stress scolaire et de l’anxiété de performance ;

l’augmentation de l’écoute, de l’attention, de la pleine conscience.

Findling RL, Caroline du Nord, Stansbrey RJ, DelPorto-Bedoya D, Demeter C. Timothy Zeiger, PsyD, professeur adjoint, psychiatrie, dirige les sessions. Certains enfants peuvent avoir de la difficulté à initier non verbalement lorsqu’ils sont anxieux, c’est-à-dire qu’ils ont de la difficulté ou sont incapables d’initier le jeu avec leurs pairs ou d’aller voir un enseignant pour indiquer le besoin ou la volonté.-}