Stratification et classes sociales : La société française en mutation PDF

En cherchant à élucider l’interrelation mutuelle entre les dimensions macro et micro de la société et de l’individu, les différents contributeurs remettent également en question l’injustice inhérente à l’association entre carrière et genre, et favorisent une meilleure compréhension des enjeux, en anticipation de leur résolution.


Le paysage social contemporain des pays industriels diffère largement de celui qu’ont analysé les théoriciens et sociologues  » classiques  » (Marx et Weber, entre autres) : le système capitaliste et l’organisation sociale se sont profondément transformés. Pour autant, la différenciation en groupes et en classes sociales, comme les rapports inégalitaires qui les sous-tendent, restent une donnée fondamentale, et certains des principes d’analyse forgés par ces auteurs gardent aujourd’hui encore une valeur heuristique.
Les approches classiques et contemporaines de la stratification, la nomenclature des catégories socioprofessionnelles, les transformations de la structure sociale en France depuis l’après-guerre et les ruptures des années 1980-2000 sont quelques-unes des thématiques développées dans cet ouvrage.
Cette 6e édition actualisée d’un livre qui fait référence dans son domaine s’adresse aux étudiants en cycle L de sociologie et d’économie ainsi qu’aux élèves de classes préparatoires (commerciales, littéraires B/L).

Il implique l’hypothèse qu’un statut élevé reflète des aspects du système qui sont irréalisables. Une comparaison du régime foncier anglais avec celui de la France ou des États-Unis, du régime foncier japonais avant la réforme agraire d’après-guerre avec la distribution malaise, ou du régime foncier péruvien avec celui du Mexique montrera que les revenus du «loyer» forme de rendement économique, peut être très inégalement ou très équitablement répartie. L’analyse marxiste a, bien entendu, été véhémentement idéologique, en plus de prétendre être scientifique.-}