Traditions et temporalités des images PDF

Les dons provenaient de la situation des églises sur les manoirs des seigneurs féodaux; à ces seigneurs les locataires de la terre dîmeraient, et d’eux ils recevraient le soutien pour la terre, les bâtiments, et les clercs.


Les images portent en elles les traces du temps. Elles sont le reflet de leur époque, du moment de leur production et de la vie de leur créateur. Elles témoignent de leurs propres traditions qui tiennent aux modes de figuration, au choix des supports et des moyens techniques utilisés ainsi qu’aux motifs représentés. Ces traditions iconiques et culturelles sont à la fois présentes, de manière souvent implicite et involontaire, et sans cesse remises en question, brutalement ou progressivement selon les cas. Historiens, anthropologues et historiens de l’art associent leurs compétences et confrontent leurs expériences et leurs terrains d’observation pour mettre en résonance plus de vingt-cinq siècles de productions artistiques d’Europe, d’Afrique, d’Asie et d’Amérique. Ils nous montrent que l’enjeu des images est d’aider les hommes à penser les temps, passé, présent et avenir, de les ritualiser et d’en faire des objets de désir. Chaque image est ainsi  » faiseuse  » d’histoire, faiseuse de mémoire. Leurs textes s’accompagnent de cent vingt planches en couleurs qui entraînent le lecteur dans un merveilleux voyage dans le temps et dans l’espace pour (re)découvrir des peintures, sculptures et photographies célèbres ou méconnues.

C’est ce qui conduit à la distinction entre l’image-mouvement et le. Un autoportrait rapide, fait avec l’appareil photo d’un smartphone et immédiatement distribué et inscrit dans un réseau, est une communication visuelle instantanée de l’endroit où nous sommes, de ce que nous faisons, de ce que nous pensons être et de ce que nous pensons regarder. Ce faisant, l’œuvre fait écho à une condition fondamentale dans l’expérience de notre «courant temporel» actuel, en soulignant sa structure comme une comparaison continue des temporalités selon laquelle leur distance les unes par rapport aux autres demeure toujours à peu près égale et proche.-}