Un amour plus fort que le temps PDF

C’est pourquoi les gens mentent, volent et trichent, de et sur ceux qu’ils aiment.


Une histoire incroyable : Leslie Maitland, journaliste au New York Times, est partie à la recherche de l’amour de jeunesse de sa mère, disparu dans la tourmente de la guerre. Une histoire où l’amour se moque du temps et des frontières.

Nous sommes en France, en 1941 : Janine, une jeune fille juive allemande, originaire de Fribourg, tombe amoureuse de Roland, un jeune Français catholique, dans le village de l’est de la France où elle s’est réfugiée. Fuyant les nazis, elle rejoint Marseille avec sa famille, où ils doivent embarquer à bord d’un bateau pour les Etats-Unis. Roland les suit à la trace et, lorsque le bateau quitte le quai, le jeune homme l’accompagne à bord d’une barque et jette des fleurs dans son sillage. Aux Etats-Unis, Janine se mariera et aura deux enfants. Mais Roland restera toujours l’homme de son cœur, son seul et unique amour.
Leslie Maitland grandira avec cette histoire, que sa mère ne cessera de lui raconter. Après la mort de son père, Leslie décide de partir à la recherche de Roland, qui est peut-être encore en vie. Le livre raconte à la fois l’histoire de l’amour improbable entre Janine et Roland et la quête de sa fille. Leslie retrouvera Roland, Janine et lui se reverront, et ils finiront même, après quelques années, par vivre ensemble.

Quand vous avez un groupe qui attaque le sanctuaire même du Prophète de l’Islam, en tuant des fidèles musulmans pendant le mois sacré du Ramadan, pouvons-nous mettre de côté la question d’être de vrais représentants de l’Islam. Il n’y a pas si longtemps, il m’aurait été presque totalement inconnu de dire que je l’aimais et la soignais d’une manière aussi publique, mais après avoir fêté récemment mon dix-neuvième anniversaire et me faire dire par une tonne de gens à quel point anniversaire de tous les jours, j’ai décidé d’écrire cela. Rejeter les idées fausses sur la guerre spirituelle, et comprendre ce que Jésus a vraiment dit à propos de notre autorité spirituelle et de la certitude que nous avons en lui.-}